Coursera : plateforme de cours en ligne

Coursera (voir aussi Wikipédia) est une plateforme de MOOC (massive open online course, ou cours en ligne massif et ouvert). Les cours proposés (plusieurs centaines) sont donnés par des professeurs d’universités prestigieuses (pour n’en citer que quelques-unes : MIT, Toronto, Duke, Stanford, École Polytechnique), et les sujets sont extrêmement variés, allant de la composition de musique à la cryptographie, en passant par la psychologie et la cosmologie.

Le public

Je suis aussi extrêmement surpris du nombre de personnes qui peuvent suivre certains cours : par exemple en psychologie il y avait 70 000 inscrits, dont plus de 10 000 ont fini le cours. En psychologie sociale il y a même 200 000 inscrits ! Par contre le niveau de certains est parfois très bas.

Format des cours

Ces cours sont pour la plupart des introductions et ne nécessitent donc aucun prérequis (mais il existe aussi des cours d’assez haut niveau). La majorité d’entre eux sont en anglais, mais il en existe certains dans d’autres langues (dont le français) ; des sous-titres (en anglais) sont disponibles (et au besoin on peut ralentir les vidéos).

Chaque semaine le professeur met en ligne une série (2 à 8) de vidéos (5 à 30 min chacune), dans lesquelles il fait un cours « magistral », soit en parlant devant la caméra, soit en commentant (voire en annotant) ce qu’il affiche à l’ordinateur (powerpoint, éditeur de code…). Parfois des quizzes sont intercalés dans les vidéos (une des nouvelles méthodes en pédagogie, qui permet de recentrer l’attention de l’élève).

À cela s’ajoutent en général une série d’exercices ou de lectures (souvent optionnelle mais pas toujours). Des forums – suivis en partie par les professeur et des assistants – permettent de discuter les cours et les exercices.

Évaluations

Les examens se présentent sous plusieurs formats (avec des coefficients divers), chaque cours utilisant en général un mélange :

  • quizzes (QCM) : automatique donc le plus simple à corriger, mais parfois les questions sont mal posées et induisent en erreur ;
  • peer assesment (évaluations par les pairs) : permet d’avoir un véritable retour sur le travail effectué (comme il n’est pas envisageable pour un professeur de tout corriger), mais parfois les commentaires ne sont pas utiles ou les copies sont mal corrigées ;
  • participation sur les forums.

De nombreux cours fonctionnent avec un QCM hebdomadaire, et un gros QCM en fin de cours, ainsi qu’un devoir évalué par les pairs.

Pour réussir il faut obtenir un certain score sur 100 (entre 50 et 70 souvent) ; une note au-dessus d’un certain seul permet d’avoir une mention (« avec distinction »). Cependant les certificats reçus n’ont aucune valeur universitaire car rien ne permet à Coursera de vérifier les identités des personnes simplement inscrites ; pour cela il existe une inscription spéciale qui met en place différentes procédures pour vérifier l’identité, et qui permet alors d’obtenir un vrai certificat. Cette inscription coûte 50$ et n’est pas disponible pour tous les cours.

La plupart des ces devoirs sont particulièrement simples pour peu que les cours soient suivis de manière assidus. C’est ainsi une bonne occasion pour s’intéresser à un sujet, les examens nous obligeant à s’impliquer dans le sujet et à étudier régulièrement. De plus tous les professeurs des cours que j’ai suivis sont d’excellents pédagogues et ils savent rendre leur sujet clair et vivant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *