Coursera – Philosophy and the Sciences

I just finished to follow Coursera’s course Philosophy and the Sciences by Prof. M. Massimi and collaborators (from the University of Edinburgh). They already presented an Introduction to Philosophy which was very interesting. This course was split in two parts, one on cosmology and another on cognition. While the latter was rich and contained many interesting thoughts – on embodied cognition, evolutionary psychology and the nature of the mind –, the second was quite disappointing, mainly because it was not accurate and was proponent of the theory of the multiverse as the « best » solution to the value of the cosmological constant (and to other problems). The argument does as the following: all possible universes with all possible values of parameters exist, and we happen to be in the one that allows our existence – end of the story. I will just quote the conclusion of [1] which expresses perfectly my feeling: “Personally I feel the urge to wash my hands after having been in touch with these kinds of arguments. I prefer my principles trivially true.” Lire la suite

Enseigner la relativité générale

La théorie de la relativité générale d’Einstein est fascinante et se trouve au cœur de nombreux développements de la physique (gravité quantique, cosmologie, astrophysique, physique des particules…). De ce fait il est fréquent que des non-physiciens me demandent de leur expliquer les grandes idées. Toutefois il n’est pas facile d’expliquer correctement les idées principales, d’autant plus que certaines ne sont pas encore comprises (le rôle du temps, la quantification, les trous noirs…). Certaines analogies sont utiles (comme la nape courbée par l’étoile), mais il faut s’en méfier car souvent elle repose sur la notion de géométrie extrinsèque (je vois la courbure de mon espace de l’extérieur) alors que les espaces-temps en relativité générale ont une géométrie intrinsèque ; par exemple un tore (un donut) apparaît courbe depuis l’extérieur, mais quelqu’un qui vit dessus mesurerait qu’il est totalement plat. Ainsi la relativité générale repose sur un formalisme mathématique assez avancé (par rapport aux autres cours) et de nombreux étudiants peinent à s’y accrocher. Lire la suite

Malaise avec les associations humanitaires

Ainsi que je l’indique ailleurs sur mon site j’ai adhéré à plusieurs associations humanitaires. Je ne regrette pas mes choix et je suis persuadé qu’il s’agit d’une bonne solution pour contribuer un minimum (et, disons-le, facilement) à l’amélioration de notre environnement (aussi bien naturel que social). Toutefois ces associations et leurs membres m’énervent fréquemment, et je ressens un certain malaise à l’idée de soutenir des groupes qui se comportent ainsi. Je ne citerai que deux exemples récents. Lire la suite

Pseudoscience et mégalomanie en psychanalyse

Ces derniers temps j’ai commencé à me pencher sur l’œuvre de Sándor Ferenczi, un des premiers psychanalystes. Je le présente plus en détails dans la suite, car le personnage ne constitue pas le sujet de ce billet, mais plutôt la dérive de la psychanalyse vers la mégalomanie et les pseudos-sciences. Ainsi les préfaces de deux de ses livres (Thalassa, Transfert et introjection) [1, 2] m’ont choqué par les propositions faites sur le développement de la psychanalyse, et j’en profite pour étendre ma discussion sur l’extension des méthodes psychanalytiques à des champs où elles n’ont rien à faire, et par leur manque de rigueur et de méthode scientifique (malgré ce qu’en disent les auteurs), en me référant à ces mêmes livres, mais aussi à Freud [3]. Lire la suite

Remodeler son cerveau : bouddhisme et neurosciences

Le cerveau de Bouddha (Pocket, 2013) – écrit par Rick Hanson et Richard Mendius – est certainement l’un des livres les plus intéressants que j’ai lu ces derniers temps. Dans ce livre, les auteurs montrent comment remodeler son cerveau grâce à différents exercices, nombre d’entre eux s’inspirant du bouddhisme (on peut parler de sciences contemplatives). Leur efficacité est mise en contexte et expliquée à partir de la psychologie évolutionniste et des neurosciences (entre autres grâce aux récents progrès en neuroimaginerie). Coursera propose en ce moment un cours dont le sujet est très similaire : Buddhism and Modern Psychology, par Robert Wright (Princeton). Lire la suite

Cristal de temps

Il y a deux ans, Frank Wilczek (prix Nobel en 2004 pour des travaux sur la chromodynamique quantique) – en collaboration avec Alfred Shapere pour l’un des papiers – s’est intéressé à la possibilité de construire un cristal de temps [1, 2] : un tel système présente l’émergence spontanée d’une horloge là où il y avait auparavant invariance par translation dans le temps. Les deux articles sur le sujet proposent respectivement un modèle classique et un modèle quantique. Plus tard la même année, un groupe de chercheurs ont proposé une réalisation expérimentale concrète de ce système [3]. Lire la suite

Nouvelles pages : associations et escrime

Deux nouvelles pages viennent de s’ajouter au site : une sur les différentes associations auxquelles j’ai adhéré, et une autre sur l’escrime. L’objectif de la page sur les associations est de faire connaître certaines associations dont les projets me parlent et dont j’aimerais voir un plus grand développement. Quant à l’escrime il s’agit de présenter l’escrime médiévale (ou plus généralement les AMHE – arts martiaux historiques européens) et l’escrime japonaise.

J’essaierai de développer un peu plus ces pages, par exemple en mettant une galerie photo de mes armes. Plus tard je ferai aussi un message plus détaillé sur les associations humanitaires.

Nombres généralisés : réel, complexe, quaternion, octonion

Pendant de nombreux siècles les mathématiciens ne connaissaient que les nombres réels, c’est-à-dire ceux que nous utilisons dans la vie de tous les jours, et du fait du manque de formalisation mathématique, personne ne s’est posé la question de l’existence de nombres généralisés, c’est-à-dire d’objets qui se comportent de manière similaire aux nombres réels. Ce n’est qu’au XVIè siècle que furent introduits les nombres complexes afin de résoudre certaines équations polynomiales, puis, au XIXè siècle, Hamilton puis Cayley découvrirent les quaternions et les octonions. Ces nombres peuvent être représentés par un ensemble de nombres réels (respectivement 2, 4 et 8), et un théorème indique qu’il s’agit des seuls nombres généralisés. Ces nombres possèdent de nombreuses applications (parfois méconnues), et dans de futurs billets je me concentrerai particulièrement sur leur utilisation pour la construction des groupes de Lie, ainsi que leur lien avec le groupe de Lorentz (relativité restreinte), la supersymétrie et la théorie des cordes. Dans ce billet j’utiliserai de nombreux exemples, en me référant toujours au cas des nombres réels pour bien expliquer les idées. Lire la suite

Exporting to BibTeX from Zotero

As I explained in a previous post (in french), Zotero is a wonderful tool to manage bibliographies, but it is not the end of the story: in order to use these bibliographies in LaTeX documents, one needs to convert them to BibTeX from Zotero. And here the things get complicated: Zotero provides a set of translators, including one for BibTex, but it is far from being perfect. For this reason I have written a bash script which makes some cleanup in the BibTeX files generated from Zotero. Lire la suite

Comment changer le monde

La semaine dernière, l’un des cours les plus excitants du semestre vient de commencer sur Coursera : How to change the world? (Comment changer le monde ?). Son objectif est de fournir des pistes de réflexions et des outils à ceux qui souhaitent orienter nos sociétés vers une meilleure direction. En effet, même des changements locaux peuvent s’additionner pour produire de grands effets si un nombre suffisant de personnes joignent leurs efforts (via entre autres l’influence sociale normative, qui consiste à « montrer » quel est le comportement normal attendu). Lire la suite